Réactions à la nouvelle lancée par Radio-Canada

Une rencontre

Des précisions s’imposent selon le CSPNE


North Bay – Le Conseil scolaire public du Nord-Est de l’Ontario (CSPNE) se voit dans l’obligation de réagir à la suite de la publication et de la diffusion d’un reportage lancé le mardi 16 janvier 2018 dans le cadre de son émission « Le matin du Nord » et repris ailleurs en Ontario.

D’abord, le titre de la nouvelle pourrait laisser sous-entendre que la qualité de l’éducation offerte dans les écoles du conseil scolaire serait marquée d’un « manque de connaissances approfondies ».  Il n’est aucunement indiqué qu’il s’agit d’un rapport de vérification quant à la gouvernance du CSPNE.  Le titre à saveur sensationnaliste pourrait ternir la réputation du conseil scolaire et de ses écoles.

Il est à noter que le processus de vérification a été exécutée à la demande du Conseil afin d’assurer une efficacité qui veille à l’amélioration de la gouvernance et à la transparence organisationnelle.  En fait, cette vérification s’est tenue pendant l’année scolaire 2014-2015 et le rapport a été reçu et approuvé en mai 2016.  Depuis, le CSPNE a établi et complété la mise en oeuvre d’un plan qui répond aux recommandations de l’équipe de vérification et qui assure le réalignement de la gouvernance au CSPNE.

Préconisant les valeurs universelles, le CSPNE couvre une superficie de 46 453 km2 et offre une éducation de langue française de qualité dans les communautés de Timmins, Iroquois Falls, Kapuskasing, Hearst, Temiskaming Shores, Sturgeon Falls et North Bay. Plus de 2 150 élèves ont choisi l’école publique de langue française dans le nord-est de l’Ontario.

- 30 -

Source :
Guylaine Scherer, agente des communications
guylaine.scherer [a] cspne.ca | 888-591-5656 poste 25263

Partagez