Initiative scolaire, communautaire et sportive à Kashechewan

Élèves du programme de hockey d'Écho du Nord et KDHS
Hockeyeurs programme de hockey scolaire

Partenariat éducatif à l’École secondaire publique Écho du Nord

Kapuskasing – L’École secondaire publique Écho du Nord annonce que des élèves qui participent au programme intensif de hockey auront la chance de vivre une expérience scolaire, communautaire et sportive au sein de la communauté des Premières Nations de Kashechewan.  L’École publique Passeport Jeunesse de Hearst participera aussi à cette initiative alors qu’un enseignant et un élève se joindront au groupe de Kapuskasing.

La compagnie PowerPlay Hockey offrira, du 7 au 10 décembre 2017, un camp sportif destiné aux hockeyeurs de cette communauté autochtone.  L’équipe d’Écho du Nord agira comme moniteur et accompagnateur auprès des enfants kashechewanais.  Cette initiative est rendue possible grâce à la générosité de PowerPlay Hockey et au partenariat qui existe avec les écoles participantes.  Écho du Nord profite, depuis quelques années déjà, de l’expertise pédagogique et sportive de l’entreprise PowerPlay.  Cette nouvelle collaboration favorise l’éducation, l’inclusion et la reconnaissance interculturelle – francophones, anglophones et autochtones - qui  forgent l’identité des communautés du Nord.

La direction de l’École secondaire publique Écho du Nord, M. Yanik Boudreau, confirme que cette expérience est favorable au développement et à l’épanouissement des élèves participants.  « Pendant leur séjour à Kashechewan, les élèves et le personnel enseignant accompagnateur d’Écho du Nord, vont avoir la chance de mettre en valeur leurs qualités de leadership et de contribuer de façon positive au bien-être des jeunes de cette communauté autochtone éloignée.  Nous sommes très heureux de participer activement à la réalisation de cette initiative. »

L’école et le Conseil scolaire public du Nord-Est de l’Ontario (CSPNE) s’assurent que cette activité rencontre les objectifs d’apprentissage liés au programme intensif de hockey et à l’éducation des Premières Nations, Métis et Inuits.

 

Préconisant les valeurs universelles, le CSPNE couvre une superficie de 46 453 km2 et offre une éducation de langue française de qualité dans les communautés de Timmins, Iroquois Falls, Kapuskasing, Hearst, Temiskaming Shores, Sturgeon Falls et North Bay. Plus de 2 150 élèves ont choisi l’école publique de langue française dans le nord-est de l’Ontario.

- 30 -

Partagez