Communiqué de presse

Prochaines étapes : CSPNE à Parry Sound

North Bay, le 24 février 2017 - À la réunion ordinaire du Conseil scolaire public du Nord-Est de l’Ontario (CSPNE) du 16 février dernier, les conseillères et les conseillers scolaires recevaient le rapport administratif qui relate les constats et les recommandations quant à la possibilité d’ouvrir une école publique de langue française dans la région de Parry Sound.

Rencontres communautaires à Huntsville, Gravenhurst, Bracebridge et Parry SoundÀ la suite des rencontres communautaires à Huntsville, Gravenhurst, Bracebridge et Parry Sound, le CSPNE crée un comité afin de continuer d’étudier la question et faire des recommandations au Conseil. D’ailleurs, le CSPNE procédera à une étude démographique approfondie afin de voir s’il y a un bassin potentiel viable de francophones pour soutenir une école de langue française à Parry Sound.

Il est à noter que le processus a été initié alors que le Conseil a reçu des demandes officielles pour une éducation de langue française dans la région Parry Sound. Tel que le préconise la loi, le CSPNE a décidé d’entamer une étude afin de déterminer si cette demande est justifiée et si une école est requise pour desservir les familles intéressées. Le Conseil avait alors aussi décidé de profiter de l’occasion pour consulter plusieurs communautés de la région de Muskoka.



Préconisant les valeurs universelles, le CSPNE couvre une superficie de 46 453 km2 et offre une éducation de langue française de qualité dans les communautés de Timmins, Iroquois Falls, Kapuskasing, Hearst, Temiskaming Shores, Sturgeon Falls et North Bay. Plus de 2 050 élèves ont choisi l’école publique de langue française dans le nord-est de l’Ontario.

- 30 -